ZAGORA – LISIÈRE DE DÉSERT

ÉTUDE PAYSAGÈRE

ZAGORA – LISIÈRE DE DÉSERT

ÉTUDE PAYSAGÈRE

La vallée du Drâa s’efface en désert, dans le sud du Maroc. Une palmeraie cultivée de 200 km de long disparaît sous l’influence du Sahara, du climat et des activités humaines. Au centre, la ville de Zagora, en développement incohérent, se prépare un avenir de cauchemar.   

Lisière de désert est une étude de terrain et un projet de paysage. Le projet fait avec ce qui détruit, avec ce qui défait : le climat (vent, sable) et les pratiques (jardiner, habiter,irriguer). Comment continuer à habiter et cultiver l’oasis dans le mouvement lent de l’effacement ?  Comment habiter avec ce qui s’efface tout en conciliant habitat et environnement, production et climat ?

Une lisière faite d’arbres et de poussière, protectrice et productive adaptée au développement urbain, aux dynamiques agricoles et aux conditions environnementales. Il s’agit de jardiner l’effacement à toutes les échelles ; vallée, ville, rue, seuils des habitations.

CADRE :  Travail Personnel de Fin d’études 
LIEU : Vallée du Drâa, Maroc
ÉCHELLE :  Vallée du Drâa 26 000 ha à la ville de Zagora 40 000 habitants
ENDADREMENT :  Laurence Cremel, paysagiste DPLG, chef d’agence Paris 15ème
DATE 2014-2015 10 mois